La Rythmo-Parade (5ème édition)


Création collective d'un spectacle de rue musical basé sur les créations de différents groupes de jeunes. Thème: Plus léger que l'air. Ce spectacle s'appuie sur une redécouverte par les jeunes de chants anciens venus de cultures différentes: méditerranéenne, européenne, africaine et brésilienne. Encadrés par des professionnels du spectacle, les jeunes créent rythmes, danses, décors et costumes. Les ateliers s'intègrent les uns aux autres de manière à présenter au final un spectacle continu. Le produit fini est une parade musicale d'une durée d'une heure, suivie d'un final de 30 minutes.


2000: origine du projet.


Stage " Comédie musicale " à la Maison des Jeunes de Plomcot.

Différents groupes d'expression voient  le jour: - percussions
                                                                   - métalliques.

                                                                   - djembé.
                                                                   - hip-hop.
                                                                   - danse africaine.
                                                                   - théâtre.
Ils sont à la base d'un projet " PARADE ".



2003-2004: première parade.


Née spontanément d'une rencontre entre différentes écoles de percussions et les jeunes de la M.J., elle avait pour objectifs:

- répondre à la demande d'un public émanant de la M.J. et des écoles de percussions,
  désireux de
participer à l'élaboration d'une parade musicale.  Cette parade, colorée et
  costumée, devait
permettre à ce public de se retrouver dans un événement sensible
  aux musiques du monde et
aux rapports Nord-Sud.

- En outre, notre public désirait être acteur de cet événement.  Ils le voyaient récurrent
  et localisé à
Namur, capitale de la Wallonie.


2004-2005: entrée dans le projet de la M.J. de Jemelle et le Service de la
                 Culture de la Province de
Namur.


Les partenaires se remettent en question et affinent leurs critères de fonctionnement (choix des ateliers et continuité du projet). En outre, un choix d'ateliers uniquement basé sur les connaissances techniques des participants excluait certains personnes (jeunes de la M.J., membres de l'école de percussions, parents,...).  Ceux-ci ont exprimé le désir d'être partie prenante de la parade en étoffant la partie décor et costumes.


2005-2006: entrée dans le projet de la Cellule
Insersport de la Ville de Namur.



L'expérience des précédentes opérations "Quartier  Libre" a prouvé aux partenaires  à quel point de tels projets dynamisent leur public en brisant l'isolement habituel des jeunes.  En même temps, un apport  technique appréciable leur a permis de renforcer leurs propres capacités d'animation en finalisant la parade par un spectacle sur podium. Une demande a clairement été exprimée par la M.J. de Jemelle: les ateliers devront  à l'avenir se donner sur le site de chaque Centre, de façon à mettre les jeunes dans un mouvement qui cassera leur isolement.  Les journées de formation seront donc réparties entre Namur et Jemelle. De même, la parade se déroulera à Namur et Jemelle (Commune de Rochefort).


 
2006-2007: entrée dans le projet du club de capoeira de Sambreville.


Les participants de la Rythmo-Parade ont souhaité poursuivre l'expérience à différents niveaux:

- les jeunes de la M.J. ont souhaité continuer un travail basé sur les échanges et les
  rencontres. Ils se plaisent dans les ateliers.

- les animateurs ont apprécié le dynamisme de leur public et aiment le côté "visibilité"
  du projet qui valorise un travail souvent
ingrat et peu gratifiant. 

- les écoles de danse et percussions ont apprécié l'apport technique des formations et
  la richesse des contacts durant l'année
écoulée.


2007-2008:


La plupart des participants travaillant à la Rythmo depuis au moins un an, un désir de perfectionner l'aspect "spectacle fini" a vu le jour avec des exigences de travail supplémentaires. Les percussionnistes souhaitaient encadrer le travail de création des jeunes, musique et danses à partir de comptines de manière à les accompagner dans leur gestuelle et à créer des rythmes nouveaux. Les jeunes et les parents de Jemelle désiraient également créer autour de la parade une animation de village se clôturant par un spectacle nocturne.

La pédagogie de projet 2007-2008 ainsi que le choix des intervenants et des ateliers seront donc influencés par ces deux propositions qui nous semblent être l'aboutissement logique de la dynamique mise en place depuis maintenant 6 ans.

Choix du support:

création de rythmes originaux à partir de la découverte de chants anciens venus du monde entier. Mis en musique, ces rythmes sont mis en place avec l'aide de professionnels du spectacle et enrichis par des danses, chants, décors et costumes. Cette année, le spectacle sera enrichi par une approche théâtrale permettant à chaque groupe participant de bouger ensemble, mais aussi de jouer dans le spectacle de manière spécifique: jeux de mimes, théâtre en mouvement, technique de cirque.


Développement des ateliers


- percus africaines et métalliques.

- danses capoiera, orientale et africaine.

- chants.

- lutherie plastique.

- arts plastiques: création du géant de la parade.

- théâtre en mouvement.